courbe

Notre voyage en « terre de créativité » s’arrête aujourd’hui au lieu-dit LACHER PRISE. Découvrez 3 pistes pour le pratiquer et ainsi libérer votre potentiel créatif !

Quels sont les freins qui vous empêchent de lâcher prise et d’exprimer pleinement votre créativité ?

Je suis sûre que comme moi vous entendez régulièrement le croassement de votre corbeau intérieur. Vous savez, ce sont ces petites voix saboteuses qui n’ont cessent d’arriver à la moindre initiative de notre part.

Vous souhaiteriez vous investir dans un nouveau projet au boulot et ça y est ça croasse «  Tu t’y connais toi en management / innovation / nouvelles technologies /… (quoi que ce soit ça marche !!!) » « Tu as bien d’autres priorités à gérer en ce moment ! » « Mr Untel va t’en vouloir car il convoitait aussi ce projet. » « Tu penses que tu le mérites vraiment ce projet ? » « Inutile d’essayer, ça ne marchera jamais ! » Crôa Crôa Crôa

Vous aimeriez intervenir dans une réunion oui mais voilà : « Qui tu es toi pour participer à ce débat ! » « Es-tu bien sûr que ton idée en vaut la peine ! » « Mais ton idée c’est du réchauffé, elle n’a rien d’original ! » « Ton idée est trop comme ci ou pas assez comme ça ! » Crôa Crôa Crôa

Vous auriez envie de vous offrir une petite parenthèse pour souffler, un temps rien que pour vous à la maison et … « Tu ne vas quand même pas te poser un moment alors que tu as encore tout ça à faire ! » « Dessiner toi ? Mais tu ne connais même pas les bases ! » « Ce n’est pas la peine de t’y mettre, tu n’as pas le bon matériel ! » « Et regarde sur Instagram, tu vois c’est vraiment moche ce que tu fais par rapport aux autres ! » Crôa Crôa Crôa

Certains de ces croassements sont le reflet d’obstacles matériels : le temps, l’argent et les moyens disponibles pour faire. Ils sont relativement faciles à « gérer » en cherchant des solutions pour faire + court, – cher, avec les moyens du bord ou décider consciemment de ne pas faire.

D’autres sont l’écho de nos peurs les plus profondes : la peur d’être ignoré par les autres, d’être humilié par eux ou encore rejeté. Ces pensées sont sournoises car elles nous font croire que nous sommes sans valeur, incapable ou indigne d’être aimé. Toutes ces petites voix saboteuses créent du stress et font obstacle à notre créativité.

Alors comment faire pour lâcher prise ?

C’est un travail de tous les jours !

Entendons ces peurs mais ne les laissons pas prendre tout l’espace. Car bien souvent, elles sont exagérément importantes dans nos têtes, dans nos cœurs et dans nos corps par rapport à la réalité. Remettons-les à leur juste place ! Je vous invite à regarder cette vidéo qui illustre bien ce propos.

Et acceptons nos imperfections. « JE SUIS ASSEZ ! J’ai le droit d’être qui je suis, juste ça et pas plus ». Laissons de la place à notre enfant intérieur qui osait faire, qui osait être lui tout simplement ! Ainsi s’ouvre le chemin vers notre liberté personnelle.

Aquarelle Valérie Faure & citation P. Picasso pour illustrer le lâcher prise

Ce mois-ci, je vous propose 3 exercices inspirés d’artistes inspirants pour vous exercer au lâcher prise et ainsi libérer votre créativité !

« Et si je ne savais rien ! » comme Picasso

Dans ses premières années, le jeune Picasso peignait en appliquant toutes les techniques et les règles académiques à l‘usage à la fin du 19ème siècle. Puis peu à peu, il va se libérer des convenances. Il réduit les objets et les personnages à des traits, des formes géométriques. Il ose …Dessin d'une colombe par Pablo PicassoA vous maintenant ! Pensez à des objets de votre quotidien : un bol, une chaise, une montre, un arbre, un oiseau, un vélo,… Dessinez les d’un seul trait ininterrompu à la manière de Picasso.

J’ai découvert cet exercice dans « Le cercle des Muses » proposé par Manon Lavoie, un stage extraordinaire que je vous conseille plus que vivement. Et voilà ma modeste contribution 😉

Dessin à un trait à la manière de Picasso, copyright Valérie Faure

Lâcher prise avec le beau, laisser de la place à l’imperfection !

« Et si je mixais les influences ! » comme Queen

Qui a dit que lyrique et rock’n’roll ne font pas bon ménage ? Surement pas Freddy Mercury lorsqu’il compose Bohemian Rhapsody. Il propose ce titre à son producteur qui n’en veut pas, bien mal lui en a pris. Ce titre de Queen a connu un succès fulgurant. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore ou juste pour le plaisir de le réécouter, c’est ici !

A vous maintenant ! En manque d’inspiration au boulot, cultivez l’art du « mix‘n’match ». Comme Freddy Mercury, choisissez une de vos passions et cherchez comment elle peut vous inspirer sur votre projet.

Personnellement, j’adore cuisiner pour le plaisir de déguster de bons petits plats en famille ou entre amis. Et bien, je pourrais imaginer faire une réunion de lancement de mon projet en version « auberge espagnole ». Chaque participant prépare un plat qu’il aime et le ramène pour le déjeuner. Cela nous permettrait de mieux nous connaître et de passer un bon moment ensemble. On poserait ainsi les bases d’un esprit d’équipe joyeux et collaboratif.

Lâcher prise avec le convenu, laisser de la place à sa singularité !

« Et si je laissais faire le hasard ! » comme les Dadas

Le mouvement littéraire et artistique Dada est né au sortir de la Première Guerre Mondiale. Il vise à renverser la conception traditionnelle de l’art au moyen de la provocation et de la dérision. Inspirons-nous d’une technique inventée par le fondateur de ce mouvement, le poète roumain Tristan Tzara.

A vous maintenant ! Réfléchissez à deux choses positives que vous avez vécues pendant le confinement. Résumez chaque expérience en une phrase « J’ai aimé … » et écrivez-la sur un papier de brouillon. Pensez à utiliser des verbes d’action ou de sentiment, des adjectifs, des adverbes, des jolis mots … Maintenant, à l’aide d’un ciseau, coupez chaque mot. Retournez-les face cachée sur votre table et mélangez-les. Composez un petit poème en tirant les mots au hasard !

Exemple de poème dada, copyright Valérie Faure

Lâcher prise avec le contrôle, laisser de la place à la surprise !

Alors comment vous sentez-vous quand vous lâchez prise en toute sécurité ? C’est grisant n’est-ce pas ! Et cela ouvre un espace de créativité qui est infini …

Maintenant, quand vous entendrez le corbeau qui croasse, mettez–le un peu en sourdine et goûtez à l’expression de votre créativité ! La vie en devient plus savoureuse encore 😉

Faites partie de mes contacts privés pour découvrir en avant-première toutes ces astuces et bien d’autres encore.

Je vous souhaite un magnifique mois de juin plein d’audace et de découvertes !

Suivez-moi au fil de mes inspirations !

Vous recevrez en primeur le témoignage de ce que j'expérimente au quotidien pour vivre une vie pleine de sens et de profondeur.
chemin

cadenas Si vous choisissez d'entrer votre adresse e-mail sur ce formulaire, vous recevrez régulièrement des informations et conseils créatifs par mail. En prime, le e-book sur ma démarche de créativité « prism’ » vous est offert dès aujourd’hui ! Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

sit adipiscing libero. ipsum sed velit, risus

Pin It on Pinterest